Ma pratique clinique se fait avant tout dans le respect du code de déontologie des psychologues* qui définit et garantit le secret professionnel et la confidentialité des échanges. Je suis donc tenue de respecter l’anonymat et la vie privée des personnes que je reçois.

J’ai à cœur de vous offrir un espace de parole sécurisant et rassurant dans lequel vous pourrez laisser exprimer vos difficultés et qu’ensemble, nous puissions trouver un changement possible. Pour cela, mon travail se fonde sur une écoute neutre et bienveillante, dénuée de jugement.

Mon éthique professionnelle me guide également dans ma pratique, accomplissant des actes qu’avec le consentement des patients, en préservant leur intimité, leur autonomie et leur bien être psychologique. Vos retours d’une séance à l’autre me sont précieux et permettent d’ajuster au mieux mes propositions.  

Si cela a du sens pour le suivi thérapeutique engagé, et en accord avec le patient, il est possible que je prenne attache avec les autres professionnels qui accompagnent la personne que je suis (médecin traitant, psychiatre, l’école de votre enfant…).

* Code de déontologie des psychologues

Le code, élaboré et adapté en 1996, sert de règle professionnelle aux personnes qui possèdent le titre de psychologue tel que le définit la loi, et quels que soient leur secteur d’activité et modalités d’exercice.

Psychologue, psychiatre, psychanalyste ?

Il existe tellement de « psy » qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici quelques éléments afin de vous aider à les distinguer et faire le choix, selon vos attentes et besoins.   

Le psychologue

L’usage professionnel du titre de psychologue est réservé aux titulaires d’un diplôme de Master 2 (l’équivalent de 5 années d’étude), titre ou certificat sanctionnant « une formation universitaire fondamentale et appliquée de haut niveau en psychologie préparant à la vie professionnelle », loi 85-772 du 25 juillet 1985. Le titre de psychologue étant réglementé et protégé, le psychologue doit être enregistré auprès de l’ARS (Agence Régionale de la Santé) afin d’obtenir un numéro A.D.E.L.I, lui permettant d’exercer.

Le psychologue en exercice libérale est consultable directement, sans ordonnance du médecin généraliste. 

Le psychiatre

Le psychiatre est avant tout un médecin spécialisé dans les pathologies psychiatriques. En plus d’utiliser les mêmes outils cliniques que les psychologues comme l’écoute, il peut aussi prescrire un traitement. Les consultations peuvent être remboursées par la sécurité sociale. Comme les psychologues, il peut se référer à divers modèles théoriques pour guider sa pratique.

Le psychanalyste

C’est une personne ayant suivi une psychanalyse (cure analytique puis cure didactique) avant d’être reconnue, par une des écoles psychanalytiques habilitées, aptes à assurer la cure auprès d’autres personnes. Son titre n’est donc ni reconnu par un diplôme d’état, ni protégé.

Le psychothérapeute

Comme pour l’obtention du titre de psychologue, le titre de psychothérapeute est réglementé par l’article 52 de la loi 2004-806 du 9 aout 2004 relative à la politique de santé publique. Seuls les psychologues et psychiatres peuvent se doter de ce titre avec leur diplôme à condition d’avoir effectué un stage professionnel long en établissements de santé ou de soins.

Mélanie Mouet
Psychologue clinicienne
07.67.12.14.17

 

N° ADELI : 359 312 162
N° SIRET : 843 110 354 00019

Maison de santé du Pertre
2 place des halles
35370 Le Pertre

Maison de santé de Port Brillet
rue du 8 mai 1945
53410 Port Brillet